Nouvelles recettes

Les meilleurs plats que nous avons mangés en 2011 Diaporama

Les meilleurs plats que nous avons mangés en 2011 Diaporama


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Arthur Bovino

Je dois dire que le meilleur plat que j'ai mangé cette année est un mélange entre deux sandwichs et un hot-dog. Le premier est un plat signature du célèbre Le Comptoir à Paris, leur croque monsieur. Disponible avec le jambon français classique ou saumon fumé et caviar, ce sandwich regorge de fromage fondu savamment et du rapport idéal entre les garnitures et le pain au beurre. Le deuxième est un Shake Shack hot dog (sans doute l'un des meilleurs de New York), garni de sauce au fromage et de piments sportifs (photo) - un élément "hors menu". Le dernier, mais non le moindre, est le rouleau de homard de Bar à Huîtres Perles à New York City - un véritable modèle de perfection du sandwich.

L'année prochaine, j'ai hâte de savourer un repas à Del Posto, principalement pour plonger ma fourchette dans les lasagnes à 100 couches du chef Mark Ladner.

Molly Aronica, rédactrice en chef de restaurant

Arthur Bovino

Je dois dire que le meilleur plat que j'ai mangé cette année est un mélange entre deux sandwichs et un hot-dog. Le dernier, mais non le moindre, est le rouleau de homard de Bar à Huîtres Perles à New York City - un véritable modèle de perfection du sandwich.

L'année prochaine, j'ai hâte de savourer un repas à Del Posto, principalement pour plonger ma fourchette dans les lasagnes à 100 couches du chef Mark Ladner.

Allison Beck, rédactrice en chef de divertissement

Mon plat préféré de 2011 ? Fête paysanne à Granges en pierre de Blue Hill au plus fort de la récolte de septembre. J'adore les hamburgers à la tomate, et ils ont sorti ce pain sans gluten qui nous a tous fait pâlir. Mon plat préféré était l'œuf frais de la ferme, qui était parfaitement tendre, cuit en blanc avec un centre jaune fondu doré. Je crois qu'il a été servi avec des champignons (photo). Oh, c'était incroyable.

L'année prochaine, j'ai hâte d'y retourner Il Cantinori pour leur veau milanais — tout va bien. Cependant, ils sont fermés à cause d'un incendie depuis environ deux mois maintenant.

Francesca Borgognone, assistante de Colman Andrews

La meilleure chose que j'ai mangée l'année dernière devrait être cet incroyable risotto que j'ai eu à Le lion a New York. C'était avec des fleurs de courgettes, des courges, de la ricotta salata et un jaune d'œuf niché en plein centre. C'était si simple, mais divinement intense en saveur, surtout avec la ricotta salata. Vient ensuite le riz sauvage, le poivre et le branzino entier farci aux herbes à Le Souk c'était aussi assez basique, mais si audacieux avec toutes ces épices marocaines.

Et comme cette année, j'ai eu envie d'essayer buvette's croque madame (photo) comme si ce n'était l'affaire de personne. Quelque chose à propos de l'idée de prosciutto au lieu de jambon dans ce sandwich me tue.

Jessica Chou, rédactrice associée

Yelp/Jenny B

La meilleure chose que j'ai mangée cette année était le sushi toro (photo) à Sushi Gen à Los Angeles. (C'est un plat, pas un repas, mais je me suis assis au bar à sushis, donc le repas consistait en une tonne de mini-commandes.)

Le plat que j'ai le plus hâte de manger l'année prochaine est un biscuit au poulet de Tartes 'n' Cuisses à Brooklyn, N.Y.

Nicole Campoy-Leffler, rédactrice voyages

En ce qui concerne 2011, la meilleure chose que j'ai mangée vient d'un week-end à Las Vegas en octobre, quand j'ai été invité à dîner au BARMASA où, heureusement, le menu a été pré-établi par Masa lui-même. Son risotto uni à la truffe blanche (photo) et son tartare de toro au caviar se battent pour la première place du meilleur repas que j'ai mangé toute l'année, alors je vais les laisser partager l'honneur.

Je serai au Pérou pour le réveillon du Nouvel An cette année et dans mes recherches névrotiques et excitées, j'ai lu des histoires sur des histoires salivantes sur la nourriture incroyable. Bien sûr, j'ai hâte de ceviche frais aux trous dans le mur et de pisco sours brillants, mais j'attends avec impatience les causas traditionnelles (pommes de terre péruviennes au chili, jus de citron, huile d'olive et sel et servies avec des crevettes, œufs de caille et tomates), cuy (cochon d'Inde) et « truffes » frites fourrées de chocolat noir aigre-doux à Astrid et Gaston.

Maryse Chevrière, rédactrice boissons

Arthur Bovino

Le meilleur plat que j'ai mangé cette année était le rôti d'huîtres à Le bar à huîtres John Dory à New York (photo). Bien que pas nouveau sur la scène, c'était nouveau pour moi cette année - un plat qui figurait sur ma liste de souhaits depuis la réouverture du restaurant, et une fois que je l'ai enfin eu, un plat si bon que j'étais furieux contre moi-même de ne pas l'avoir goûté plus tôt. Riche, crémeux, beurré, décadent - tous ces descripteurs d'aliments surutilisés, le rôti à la poêle les a à la pelle. Et vous savez, ces huîtres grasses et repulpées assises au fond du bol, absorbant tout cela, n'ont jamais eu un meilleur concert.

En ce qui concerne le plat que j'attends le plus en 2012, j'ai prévu cet été un voyage dans l'une de mes villes gastronomiques préférées : Florence. Au lieu d'emprunter la voie facile (bien qu'honnête) et de simplement dire « j'ai hâte de tout manger », je citerai le sandwich Bollito à Nerbone dans le Mercato Centrale - un sandwich au bœuf bouilli sans fioritures habillé simplement avec jus et toutes les garnitures de poivrons épicés dans du bon pain croûté.

Valaer Murray, rédacteur en chef

Pour mon plat préféré de l'année, j'aurais dit la pizza au pepperoni révélatrice que j'ai eue quand je suis finalement allé à Di Fara avant ces récentes violations du code de la santé, ou peut-être l'os à moelle avec chimichurri à Animal, ou les frites de spam à Maharlika. Mais, peut-être, le souvenir gustatif le plus intense de l'année a été le bak kut teh que j'ai eu à Ya Hua le ma dernière nuit à Singapour. J'avais déjà mangé quatre repas ce jour-là, mais le bol poivré de côtes levées et de bouillon cochait toutes mes cases : surprenant, réconfortant, accessible, unique, satisfaisant. Je ne pouvais pas en avoir assez.

La Nouvelle-Orléans est une odyssée culinaire à laquelle je suis presque gêné de dire que je n'y suis pas encore allé. Il y a tellement de restaurants — août, Cochon, Mère — et aliments — beignets, écrevisses étouffée, po’ boys — pour couvrir. La seule chose que je convoite particulièrement est la muffaletta originale de Épicerie centrale (photo).

Will Budiaman, éditeur de recettes

Arthur Bovino

Le meilleur plat que j'ai mangé cette année était les tagliatelles al ragu à Al Di La à Brooklyn, N.Y.

D'accord, j'en ai déjà mangé, mais le plat que j'ai le plus hâte de (re)manger en 2012 est le burger Black Label chez Taverne Minetta (photo).

Colman Andrews, directeur éditorial

J'ai mangé beaucoup de nourriture délicieuse en 2011, mais je viens de dîner si remarquable que je suis tenté de l'appeler mon meilleur repas de l'année. L'occasion était la Stand de limonade d'Alex bénéficier, dans un espace événementiel au-dessus Barbuto à Manhattan. Un éventail étonnant de chefs - Bloomfield, Colicchio, Vetri, Bradley, Samuelsson, Phan, Waxman bien sûr, et bien d'autres, chacun cuisiné pour une table de dix. "Mon" chef était Nancy Silverton de Mozza à L.A., qui nous a nourris d'une exquise burrata préparée quelques instants auparavant (il ne fallait rien de plus qu'un peu de sel de mer) ; denseorecchiette enrobée d'une intense sauce saucisse-bette, plus dense que celle de gauche, avec de la chapelure assaisonnée (le parmesan du pauvre dans le sud de l'Italie) ; et des tranches de magnifiques côtes de bœuf rares avec une croûte salée carbonisée si bonne que je voulais la lécher, avec une jungle de verts croquants et amers. J'aurais pu manger trois portions de chacun, et je l'ai probablement fait.

Dans l'année à venir, j'espère pouvoir goûter à Moreno Cedroni "susci" à l'extérieur d'Ancône, sur la côte orientale de l'Italie, et de la bonne chèvre rôtie à Monterrey.


16 plats de poulet pour vous convaincre d'avoir une peau croustillante dans le jeu

Vous voulez commencer à préparer les meilleurs dîners de poulet de votre vie ? Arrêtez d'acheter sans peau. Maintenant, nous ne détestons aucun plat de poulet en particulier, nous les aimons vraiment tous. Mais nous voulons que ces 16 recettes croustillantes à l'extérieur et juteuses à l'intérieur vous montrent que le poulet croustillant et craquant avec la peau est vraiment le meilleur qui soit.


Les fast-foods démesurés de 2011


Pendant des années, les empires américains de la restauration rapide ont incarné ce qui ne va pas dans nos habitudes alimentaires : trop vite, d'une part, et trop gras. Et grâce à la tendance qui a dominé la restauration rapide en 2011, vous pouvez ajouter un autre inconvénient : bien, bien aussi manifestement exagéré.

C'était l'année où les établissements de restauration rapide à travers l'Amérique ont porté les options de restauration scandaleuses à un tout nouveau niveau - un niveau où les déjeuners rapides ressemblaient parfois à défis alimentaires insurmontables. En 2011, une pizza grasse à la viande et au fromage était farcie avec encore plus de viande et de fromage, des couches de plats préférés d'un mangeur excessif ont été combinées dans un bol géant garni de bacon, et trois sandwichs ont été entassés et vendus comme un seul. Starbucks est même passé à l'acte, dévoilant une tasse "Trenta" de 31 onces.

Les historiens de l'alimentation pourraient un jour faire remonter la ferveur de la restauration rapide à une chaîne de restaurants sur le thème du Sud, qui a déclaré en 2010 que certains sandwichs "n'avaient pas de place pour un petit pain". Le coup marketing de KFC a engendré un nouveau type de restauration rapide, celui qui a « doublé » les éléments les plus gras d'un élément de menu. Et, comme l'ont rapidement remarqué les fournisseurs de produits alimentaires, le buzz promotionnel et le bavardage en ligne se sont multipliés de manière exponentielle.

"Ces aliments grossiers et commerciaux s'adressent spécifiquement à la population jeune, masculine et macho", a déclaré au Daily Meal Marion Nestlé, professeur de sciences alimentaires à l'Université de New York. "Et ils sont une preuve supplémentaire que les entreprises alimentaires n'ont qu'un seul objectif - vendre des produits alimentaires."

Et vendre, ils le font. En 2010, des rapports ont circulé en ligne selon lesquels les clients traversaient les frontières des États pour marquer un double KFC, et la chaîne a vendu 10 millions de sandwichs au cours de leur premier mois. Il est donc logique que les gadgets scandaleux aient été une stratégie vitale en 2011 pour de nombreux points de vente et continueront probablement de régner sur les convives américains au cours de la nouvelle année. De Bouchées de crêpes à la saucisse Dunkin' Donuts à Grande boîte à dîner de Pizza Hut, découvrez les plats de restauration rapide les plus extravagants de 2011.

Burger de steakhouse farci Burger King
Calories - 590
Si la restauration rapide nous a appris une chose, c'est celle-ci : n'importe quel aliment peut être fourré dans n'importe quel autre. Burger de steakhouse farci de Burger King, introduit plus tôt cette année, en est un excellent exemple. Non content de simplement mettre du fromage sur une galette de hamburger, la chaîne de morceaux de cheddar et de jalapeño farcis à l'intérieur du bœuf, pour "une expérience que vous pouvez voir et goûter à chaque bouchée".

Grande boîte à dîner de Pizza Hut
Calories - 4 860 (pour les options les moins caloriques)
Le repas "de taille épique" de Pizza Hut propose deux pizzas moyennes, huit ailes, et cinq gressins - dans une boîte pratique ! Pour le prix modique de 20 $, les convives voraces pourraient être tentés de tout enlever eux-mêmes, mais s'il vous plaît, faites de celui-ci une affaire de famille : on estime que les articles dans une seule boîte contiennent environ 5 000 calories.

Bouchées de crêpes à la saucisse Dunkin' Donuts
Calories - 300 (pour 3)
Si vous avez envie d'un petit-déjeuner aux crêpes et aux saucisses, mais que vous n'avez tout simplement pas le temps, Dunkin' Donuts a découvert une solution en 2011. Une commande de Sausage Pancake Bites de la chaîne offrait aux convives trois pépites de pâte à flapjack contenant chacune un maillon de saucisse. . Un trio de pépites a également réussi à contenir 20 grammes de graisse, plus que la plupart des beignets.

Tacos Bell Doritos Locos Tacos
Calories - 350 (pour 1)
Pensez à l'extérieur du petit pain - et de la coquille de taco conventionnelle. Dans une tentative apparente d'inclure autant de déchets que possible dans un seul repas, Taco Bell utilisé des résidents de Californie et de l'Ohio comme cobayes pour tester des coquilles entièrement faites de chips aromatisées aux nachos de Doritos. La délicatesse au fromage pourrait être introduite dans tout le pays l'année prochaine, lorsque, vraisemblablement, la chaîne échangera également des wraps de burrito contre des croustilles.

Burger fondant au fromage grillé ultime de Friendly's
Calories - 1 500
Pourquoi manger un sandwich, quand on peut en manger trois ? Le KFC Double Down a peut-être remplacé un pain à hamburger par du poulet frit, mais cette année, Friendly a réussi à surpasser même cette monstruosité. Ils ont remplacé le pain d'un cheeseburger par deux sandwichs entiers au fromage grillé. Cette innovation gastronomique, sans surprise, est aussi un cauchemar calorique : 1 500 par sandwich(s). Même que ne semble pas aider l'entreprise – la marque de restauration familiale, âgée de 76 ans, a déposé une demande de mise en faillite le 5 octobre et devrait être mise aux enchères le 22 décembre.


3 plats d'accompagnement populaires de la cuisine géorgienne

1. Tkhemali

Le tkhemali est une sauce aux prunes aigre qui est souvent servie avec du fromage, de la viande ou même des plats de poisson. Chaque famille a un pot de cette sauce dans sa maison car on dit aussi qu'il s'agit d'un nettoyant.

Je n'aime pas particulièrement le goût aigre de cette sauce mais depuis que Niko y a goûté, il y a eu une bouteille de tkhemali dans notre sac à dos

2. Puri (Shotis Puri)

Puri signifie pain en géorgien (rappelez-vous khacha – puri). Vous verrez souvent des gens se promener avec plusieurs miches de cet énorme pain plat qui a la forme d'un canoë.

Le puri est cuit dans une boulangerie spécifique qui a un « ton », un four traditionnel en terre cuite, dans lequel le pain est cuit.

Le puri sort entaché de bords bruns et de morceaux noirs du four et est à la fois croustillant et doux. Très délicieux en combinaison avec les fromages géorgiens salés !

3. Mchadi

Le mchadi est un autre pain géorgien populaire. C'est un pain de maïs qui se mange traditionnellement avec du lobio et du fromage. Nos amis géorgiens de Tbilissi l'ont souvent fait spécialement pour nous.

J'espère avoir pu enrichir vos connaissances culinaires sur la cuisine géorgienne et j'espère avoir déclenché votre curiosité pour essayer tous ces plats appétissants !

Avez-vous déjà entendu parler de l'un des aliments que j'ai mentionnés ? Lequel vous séduit le plus ? Ou connaissez-vous un autre délicieux plat géorgien que je dois absolument essayer ? Faites-moi savoir dans les commentaires!

Un merci spécial à la charmante famille Andriadze de nous avoir invités chaque semaine à dîner à Tbilissi, de nous avoir traités comme des rois et de nous avoir tellement appris sur la culture et la cuisine géorgiennes!


16 plats de poulet pour vous convaincre d'avoir une peau croustillante dans le jeu

Vous voulez commencer à préparer les meilleurs dîners de poulet de votre vie ? Arrêtez d'acheter sans peau. Maintenant, nous ne détestons aucun plat de poulet en particulier, nous les aimons vraiment tous. Mais nous voulons que ces 16 recettes croustillantes à l'extérieur et juteuses à l'intérieur vous montrent que le poulet croustillant et craquant avec la peau est vraiment le meilleur qui soit.

Rappelez-vous : Spatchcock n'est pas un gros mot. En fait, c'est le moyen le plus rapide et le plus simple de griller un oiseau entier. Également connue sous le nom de papillonnage, la technique expose une grande partie de la peau directement à la chaleur, garantissant un brunissement et un croustillant approfondis & amadoués en appuyant avec des briques.

Ennui? Jamais. Essayez d'échanger les navets pour les radis et le chou frisé ou la bette à carde pour les feuilles de moutarde dans ce plat sans effort.

Ennui? Jamais. Essayez d'échanger les navets pour les radis et le chou frisé ou la bette à carde pour les feuilles de moutarde dans ce plat sans effort.

Conservez l'huile d'olive infusée au poulet supplémentaire pour tous vos besoins en légumes rôtis ou pour préparer ce plat une deuxième fois.

Conservez l'huile d'olive infusée au poulet supplémentaire pour tous vos besoins en légumes rôtis ou pour préparer ce plat une deuxième fois.

Parlez d'un poulet de printemps. Le beurre de rhubarbe aigre-doux assaisonne et arrose la viande pendant que l'oiseau rôtit.

Parlez d'un poulet de printemps. Le beurre de rhubarbe aigre-doux assaisonne et arrose la viande pendant que l'oiseau rôtit.

Un oiseau magnifiquement doré et des légumes de saison cuisent dans une seule poêle pour un dîner sans effort. Remplacez-les par des carottes, des oignons coupés en quartiers ou de minuscules pommes de terre, tout est permis.

Un oiseau magnifiquement doré et des légumes de saison cuisent dans une seule poêle pour un dîner sans effort. Remplacez-les par des carottes, des oignons coupés en quartiers ou de minuscules pommes de terre, tout est permis.

Assez sophistiqué pour un souper du dimanche mais assez rapide pour le dîner du mercredi et aposs, cette recette maîtresse est tout dans la technique. Faites cuire les cuisses côté peau vers le bas dans une poêle en fonte pour en extraire le gras et rendre la peau aussi croustillante et, osons le dire, délicieuse que du bacon.

Assez sophistiqué pour un souper du dimanche mais assez rapide pour le dîner du mercredi et aposs, cette recette maîtresse est toute dans la technique. Faites cuire les cuisses côté peau dans une poêle en fonte pour en extraire le gras et rendre la peau aussi croustillante et, osons le dire, délicieuse que du bacon.

Frotter la marinade uniquement sur le côté chair la met en contact direct avec la viande et permet à la peau d'être encore plus croustillante, sans craindre les morceaux brûlés.

Frotter la marinade uniquement sur le côté chair la met en contact direct avec la viande et permet à la peau de devenir extra-croustillante sans craindre les morceaux brûlés.

L'harissa est un excellent ingrédient de raccourci pour aromatiser, mais il n'y a pas deux pots (ou tubes) identiques. Goûtez d'abord s'il semble très épicé, utilisez-en un peu moins. Vous pouvez toujours incorporer plus dans les pois chiches lorsque le plat est terminé.

L'harissa est un excellent ingrédient de raccourci pour aromatiser, mais il n'y a pas deux pots (ou tubes) identiques. Goûtez d'abord s'il semble très épicé, utilisez-en un peu moins. Vous pouvez toujours incorporer plus dans les pois chiches lorsque le plat est terminé. Apprenez à faire cette recette et plus encore dans notre cours de cuisine en ligne avec Sur la Table.

Ce plat de peaux de poulet incroyablement croustillantes mélangées à des arachides, des piments et du citron vert est un riff sur le calmar chinois au sel et au poivre.

Ce plat de peaux de poulet incroyablement croustillantes mélangées à des arachides, des piments et du citron vert est un riff sur le calmar chinois au sel et au poivre.

Nommée d'après une région de Normandie connue pour ses pommes (et son Calvados), cette recette traditionnelle combine les deux dans une sauce riche et crémeuse. Peur de flamber ? Achetez un briquet longue portée dans une quincaillerie.

Nommée d'après une région de Normandie connue pour ses pommes (et son Calvados), cette recette traditionnelle combine les deux dans une sauce riche et crémeuse. Peur de flamber ? Achetez un briquet longue portée dans une quincaillerie.

Vous voulez du poulet super croustillant sans avoir à ajouter beaucoup de gras? Commencez par une poêle à température ambiante : Au fur et à mesure que la poêle devient chaude, la peau du poulet va progressivement rendre le gras, brunissant et craquant.

Le saumurage du poulet l'assaisonne jusqu'à l'os et aide à garder la chair juteuse pendant la cuisson. Si vous n'aimez pas faire des craquelins de poulet, utilisez simplement deux poitrines et deux hauts de cuisse avec os.

Le saumurage de ce poulet au citron l'assaisonne jusqu'à l'os et aide à garder la chair juteuse pendant la cuisson. Si vous n'aimez pas faire des craquelins de poulet, utilisez simplement deux poitrines et deux hauts de cuisse avec os.

Crémeux sans être lourd, une cuillerée de yaourt citronné vient agrémenter le plat.

Crémeux sans être lourd, une cuillerée de yaourt citronné vient agrémenter le plat.

Utilisez vos cuisses nouvellement sans peau dans une braise.

Utilisez vos cuisses nouvellement sans peau dans une braise.

Notre four hollandais préféré est robuste, assez grand pour n'importe quel ragoût et assez beau pour être mis sur la table.

Cette recette de poulet et de boulettes aux champignons deviendra votre incontournable pour un souper d'hiver réchauffant.

C'est un plat personnalisable à l'infini : essayez différentes herbes fraîches, ajoutez des légumes émincés ou ajoutez des épices.

C'est un plat personnalisable à l'infini : essayez différentes herbes fraîches, ajoutez des légumes émincés ou ajoutez des épices.

Laissez ce poulet mariner aussi longtemps que vous le pouvez, car lorsqu'il frappe le gril, vous voulez que la peau soit croustillante et que cette saveur soit enfermée. Ce poulet sait vraiment comment apporter de la chaleur.

Certains l'aiment chaud. Et ceux qui le font adoreront cette recette de poulet jerk, qui nécessite des tas de piments Scotch Bonnet (ou Habanero).


14 sur 18

Caroline du Sud : crevettes et gruau

Les Carolines du Sud du Lowcountry ont eu l'idée géniale de combiner du gruau crémeux avec des crevettes fraîches. Considérez-nous endettés.

Et même si Charleston & rsquos Peninsula Grill n'a pas été le premier à servir un gâteau à la noix de coco, il sert certainement le nec plus ultra. À quel point ultime, vous vous demandez peut-être? Essayez 12 couches de gâteau au beurre moelleux maintenus ensemble avec une garniture de noix de coco moelleuse.

Recette: Crevettes du Sud et gruau


52 meilleurs plats indiens à essayer: que manger, où manger en Inde

Venir en Inde ? Comment pouvez-vous rester à l'écart de la variété alléchante de la cuisine indienne pendant que vous visitez le Taj Mahal ? Ou êtes-vous confus au sujet des meilleurs plats indiens à essayer lors de votre voyage en Inde ? Imaginez si quelqu'un peut vous indiquer les meilleurs plats à manger en Inde, voici ma tentative honnête de le faire.

Lire aussi : Le guide des débutants que je recommande à tous les clients de mon petit-déjeuner Boutique Bed & Breakfast The Hideout Agra – Essential India Travel Guide: 25 choses ultimes à savoir avant d'atterrir en Inde

L'Inde continue de vous émerveiller dans tous les aspects allant de la culture, l'histoire, les traditions ou la nourriture… Que vous exploriez les hautes montagnes du nord ou que vous vous prélassiez au soleil sur les plages du sud, vous constaterez qu'en voyageant tous les 100 miles, la nourriture change avec la culture. Du Samosa épicé au Lassi sucré, du Poulet au beurre à lécher les doigts au Biryani orgasmique… L'Inde a quelque chose pour tout le monde. Alors pendant que vous êtes ici, explorez et découvrez l'Inde à travers vos papilles sans vous soucier de Delhi Belly ou de n'importe quel Belly…

Pour ceux d'entre vous qui ne le savent pas encore, nous proposons Agra Food Walk – Explore Agra by Mouth, où vous pourrez déguster des échantillons illimités de nombreux aliments énumérés ci-dessous pour un petit prix. Donc, si vous vous trouvez à Agra avec un peu de temps libre (2 à 3 heures) et l'estomac vide, contactez-nous pour explorer le meilleur de l'Inde à travers vos papilles. Regardez la vidéo et les photos ci-dessous à la fin pour savoir pourquoi les gens aiment cette visite gastronomique.

Voici le meilleur guide culinaire de l'Inde avec les 52 meilleurs plats indiens à manger lors de votre prochaine visite en Inde.

Meilleurs plats indiens à essayer - Doit manger de la nourriture indienne

Entrées / Snacks

1. PAAV BHAAJI


Bien qu'il s'agisse d'un fast-food épicé d'origine Maharastrian mais que l'on peut trouver dans tous les coins de l'Inde, le paav bhaji se compose de pain beurré (Paav) et d'un curry de légumes épais (Bhaji) servi avec de l'oignon haché et une tranche de citron. Idéal pour le petit déjeuner.

2. SAMBAR PARFAIT


Ce petit-déjeuner du sud de l'Inde est la combinaison d'un gâteau de riz fermenté cuit à la vapeur (Idli) avec un ragoût de légumes aigre (Sambar) et souvent accompagné de chutney de noix de coco blanche. Bien que trouvé dans toute l'Inde, mais meilleur goût dans les États du sud de l'Inde. Vrai petit déjeuner léger pas cher.

3. CHOLÉ BHATURE


Il s'agit d'un petit-déjeuner typique du Pendjab qui se compose de pain frit moelleux (Bhature) et d'un curry épais de pois chiches (Chole) est largement disponible comme aliment de rue dans tout le pays, en particulier dans le nord.


Apéritifs / collations populaires en Inde servis à l'heure du thé. Une collation triangulaire frite ou cuite au four composée d'une farce de pommes de terre contenant des oignons et des petits pois, servie avec un chutney de menthe ou de tomates.

5. Panipuri / Puchka / Gol Gappe


Petit pain rond creux croustillant rempli d'eau épicée, pâte de tamarin, pomme de terre, oignon et pois chiches. Il est assez petit pour tenir complètement dans la bouche et disponible dans toute l'Inde avec différents noms tels que Puchka au Bengale occidental. La modification la plus populaire consiste à y mettre un peu de whisky ou de rhum au lieu d'eau épicée et que le goût devienne hors du monde.


Riz soufflé frit avec des légumes, dans une sauce au tamarin épicée et piquante avec de l'oignon haché et des piments verts. C'est la fameuse collation de l'heure du thé que l'on trouve dans toute l'Inde.


Il s'agit de la version indienne du Donut, un casse-croûte de l'Inde du Sud composé d'une pâte de lentilles ou de farine frite en forme de beignet. Habituellement mangé avec du chutney et célèbre à Mumbai.


Une collation/petit-déjeuner du Gujrat, à base de riz fermenté et de pâte de pois chiches. Bien que vous le trouviez dans la plupart des régions de l'Inde, il est préférable de l'avoir à Gujrat.


De nombreuses variétés différentes sont disponibles dans les brochettes, qui sont essentiellement de la viande filetée grillée sur une brochette. N'importe quel type de viande peut être utilisé avec des cubes de légumes ou de fromage. Les légumes typiques comprennent la tomate, les poivrons, les oignons et les champignons.

10. Rouleau de Kati


Un enveloppement traditionnel de brochettes, d'œufs, de légumes et d'épices roulés dans du Paratha (un type de pain plat). En général, une seule suffit pour sauter le repas.

11. Papri Chaat


Gaufrettes croustillantes et frites servies avec pommes de terre bouillies, pois chiches bouillis, piments, yaourt, chutney de tamarin et plusieurs épices.

12. Pyaj Ki Kachori


Petit-déjeuner ou collation du soir populaire dans le nord de l'Inde, il est frit et rempli d'oignons, de pommes de terre à manger avec un chutney à la menthe.

13. Mawa Kachori


Kachoris farcis aux fruits secs frits servis saupoudrés de sucre glace. Ce sont des mets délicats du Rajasthan et que l'on ne trouve que là-bas. Assurez-vous de ne pas les manquer lors de votre voyage à Jaipur/Jodhpur/Udaipur.

14. Mirchi Vada


Snack de rue épicé populaire du Rajasthan composé d'un gros piment vert farci de garniture de pommes de terre masala et frit. Jodhpur est le meilleur endroit pour avoir Mirchi Vada.

15. Kachori / Bedai


Célèbre petit-déjeuner matinal des Indiens du Nord, en particulier dans la région de Delhi et d'Agra. Kachori est toujours rempli d'une sorte de farce, généralement de la pomme de terre, tandis que Bedai est vide de l'intérieur. A déguster avec des pommes de terre au curry de légumes.

16. Dahi Vada


Les Dahi Vadas sont des boulettes de lentilles trempées dans du yaourt et garnies de chutney épicé au tamarin. Ils sont parfaits comme plat d'accompagnement pour un dîner formel, un apéritif ou servis en tant que chaat.


Bien qu'accessoires pour rehausser le goût, les cornichons indiens se composent d'une grande variété de fruits et légumes marinés qui sont acidifiés avec du jus de citron vert ou de citron, ou par fermentation lactique permise par l'ajout de sel commun. Les cornichons contiennent également diverses combinaisons d'épices indiennes et souvent d'huile pour les conserver longtemps. Disponible partout en Inde.


En Inde, le chutney fait référence à n'importe quel condiment, bien qu'aux États-Unis, il soit normalement connu sous le nom de sauce à la mangue sucrée. Cette recette de chutney à la mangue est à la fois sucrée et épicée. Habituellement servi avec des plats principaux ou avec des pappadums, un craquelin indien fin et croustillant. Disponible partout en Inde.


Également connu sous le nom de Papad dans le nord de l'Inde, il s'agit d'un aliment indien fin et croustillant en forme de disque, généralement basé sur une pâte assaisonnée à base de gramme noir (farine d'urad), frite ou cuite à la chaleur sèche. Les papadams sont généralement servis en accompagnement d'un repas en Inde, ou comme apéritif ou collation, parfois avec des garnitures telles que des oignons hachés, des carottes hachées, des chutneys ou d'autres trempettes et condiments. Disponible principalement en Inde du Nord.

Plat principal

20. BHAPA ILISH

Les Bengalis mourraient pour ce curry de poisson traditionnel à base de pâte de moutarde et leur poisson Hilsa préféré. Si elle n'est pas bien cuite, la sauce peut être amère. Habituellement servi avec du riz cuit à la vapeur, que l'on trouve le mieux à Calcutta.

21. Sarson ka Saag avec Makke ki Roti

Ce plat à base de feuilles de moutarde végétale (Sarson) et généralement servi avec du pain de maïs (Makke ki Roti) est un favori traditionnel du Pendjabi. D'énormes morceaux de ghee ou de beurre indien accompagnent souvent cette combinaison végétarienne mortelle.

22. BAINGAN KA BHARTA

Aubergines rôties en purée avec une variété d'autres légumes et épices, servies avec du pain plat.

23. DAL-BAATI-CHURMA

Cette spécialité du Rajasthan consiste en une préparation de lentilles (dal) pour accompagner une sorte de pain dur (baati) cuit dans un four traditionnel et une sorte d'aliment à base de blé moulu appelé Churma cuit avec du sucre dans du beurre indien (Ghee). Trop gras mais trop savoureux.

24. POULET TANDOORI

L'un des mets indiens les plus populaires, le poulet tandoori n'est que le poulet rôti mariné dans du yaourt et des épices cuit lentement à très haute température du four traditionnel appelé tandoor.

25. ROGAN JOSH

L'un des incontournables de la cuisine du Cachemire, le rogan josh est un curry indien à base d'agneau désossé cuit dans un mélange d'échalotes caramélisées, de yaourt et d'autres épices, principalement les piments rouges du Cachemire qui donnent au plat sa couleur rouge caractéristique.

26. HYDERABADI MOUTON BIRYANI

Un plat de riz aromatique cuit lentement dans des récipients scellés avec plusieurs épices, du safran et du poulet ou du mouton mariné. Disponible dans toute l'Inde avec de nombreuses variantes, mais assurez-vous de ne pas manquer cela.

27. MASALA DOSA

Une crêpe fine et croustillante, du pain plat (semblable à une crêpe) fait de pâte de riz et rempli de purée de pommes de terre, servi avec une sauce aux lentilles (sambar) et une variété de chutney. Bien que trouvé dans toute l'Inde, mais a meilleur goût dans les États du sud de l'Inde, d'où il est originaire spécialement du Karnataka et du Tamil Nadu.

C'est simplement la réponse indienne à Pizza. Les uttapams sont assez similaires aux dosas, mais beaucoup plus épais, plus denses et farcis d'oignons, de tomates. Ils sont généralement servis avec du sambar et du chutney.

29. Macher jhol (Poisson à la tomate) :

Si vous êtes un amateur de poisson, vous ne pouvez pas manquer le Macher Jhol ou le poisson dans une sauce piquante à base de tomates. Trempé dans des graines de moutarde et de cumin, il donne un bon mélange de saveurs aux poissons de rivière sucrés. A déguster avec du riz vapeur. Uniquement trouvé meilleur dans le Bengale occidental.

30. Poulet au beurre

Poulet mariné pendant la nuit dans un mélange de yaourt et d'épices et cuit avec une sauce spéciale Makhani (beurre), de la purée de tomates et des épices qui donnent au plat sa saveur unique. C'est l'un des plats les plus populaires parmi les non végétariens du monde entier et la fierté de la cuisine pendjabi. Sûrement un briseur de ventre!

31. Dal Makhani

C'est la délicatesse signature du Pendjab dans laquelle les lentilles et les haricots cuits traditionnellement pendant la nuit dans un masala acidulé avec des cuillerées de crème fraîche ajoutées pour donner la touche finale riche.

32. Malai Kofta

Malai fait référence à la crème et les kofta sont des boulettes de légumes frites mélangées dans un curry indien crémeux. Plutôt une spécialité de l'Inde du Nord qui est la version végétarienne des célèbres currys de boulettes de viande.

33. Rajasthan Gatte ki Sabzi

Gatte ki sabzi est un plat que vous ne pouvez jamais manquer lorsque vous avez un repas du Rajasthan composé de cubes de farine de gramme dans un curry de légumes.

La version indienne d'un plateau d'échantillons est un excellent moyen d'essayer plusieurs articles à la fois. Disponible dans toute l'Inde avec différentes variantes comme le Thali de l'Inde du Nord, le Thali de l'Inde du Sud, etc.

Pains Indiens

35. Naan / Parantha

Naan ou Paratha sont les variétés les plus populaires de pains plats indiens où Naan est cuit au four et Paratha est fait de farine de blé entier sur une planche en fer.

Les parathas sont généralement farcis de légumes comme le rouge, l'oignon, la pomme de terre et mieux mangés avec du yogourt réfrigéré ou des cornichons ou du chutney. Les Indiens préfèrent le tremper dans la sauce du plat principal comme le Poulet au Beurre contrairement aux étrangers qui le mangent tout simplement sans sauce ni curry.

36. Rumali Roti

Le mot "rumal" signifie mouchoir en hindi, et ce pain ressemble à celui-ci, il est grand, aussi fin qu'un tissu, et servi plié comme une serviette. Bon pour manger quand vous avez besoin de pain mais que vous voulez quelque chose de plus léger que le naan.

37. Sheermaal

Sheermal est un pain plat traditionnel parfumé au safran fabriqué probablement à partir d'influences persanes. C'est l'une des rares spécialités de Lucknow et d'Hyderabadi en Inde, qui est un naan légèrement sucré cuit au tandoor ou au four. Un article incontournable dans les fonctions musulmanes, principalement trouvé dans et autour de Lucknow.

Desserts

38. GAJAR KA HALWA

Un dessert à base de carottes (gajar), de lait, de ghee et de sucre, et servi avec beaucoup de fruits secs, principalement des amandes effilées. Bien que disponible toute l'année, mais meilleur en hiver avec des carottes fraîches de saison.

39. MISHTI DOI

Originaire du Bengale occidental, ce dessert au yaourt glacé est sucré avec du jaggery et stocké dans des pots en terre cuite permettant l'évaporation de l'eau à travers ses pores, épaississant le résultat final et le refroidissant en même temps.

40. GULAB JAMUN

Petites boules de lait en poudre frites, cuites lentement et bouillies dans du sirop de sucre. Ce dessert avec une boule de glace à la vanille non indienne vaut le détour.

41. RASGULLA

Ce plat sucré du Bengale occidental est un favori national. Il est préparé en cuisant des boulettes à base d'une sorte de fromage cottage indien dans du sirop de sucre, et servi frais.

42. KULFI (Crème glacée indienne)

Kulfi est une crème glacée indienne préparée par agitation prolongée de lait aromatisé sucré sur une flamme caramélisant ainsi le sucre à l'intérieur du lait réducteur et lui donnant son odeur et son goût distinctifs.

43. RASMALA

Another sweet from West Bengal, rasmalai includes small spongy disks made from paneer (indian cottage cheese) submerged in saffron flavored cream (malai).

A wheat flour batter deep-fried in coil-shapes and soaked in sugar syrup, served hot. Mainly North Indian favorite breakfast sweet. Must try on your visit to Delhi or Agra.

It is a translucent soft candy which is usually rectangular or cylindrical, it is made from the ash gourd vegetable also known as winter melon or white pumpkin. Agra is World famous for different flavoured varieties of Petha which includes Grape Petha, Choclate Petha, Orange Petha etc. No tot be missed when in Agra.

This is a seasonal Rajasthani sweet which is disc-shaped, and made from oil, flour and sugar syrup. There are many varieties of Ghevar, including plain or cream ghevar. Only available in the months of July – August, it is quite popular in the adjoining states of Uttar Pradesh, Haryana, Delhi, Gujrat, Madhya Pradesh.

Sweet Rabri is a sweet, condensed milk based dish made by boiling the milk on low heat for a long time until it becomes dense and changes its color to pinkish. Du sucre, des épices et des noix y sont ajoutés pour lui donner de la saveur. Il est frais et servi en dessert.

Ladoo is a ball-shaped sweet popular in Indian Subcontinent made of flour and sugar with other ingredients that vary by recipe. It is often served at festive or religious occasions.

Indian Drinks

49. Lassi – Shakes

This is a popular and traditional Punjabi yoghurt based drink of India which is made by blending yoghurt with water and Indian spices flavored with ground roasted cumin. Sweet lassi is blended with sugar or fruits instead of spices.

50. Aam Panna

is prepared using raw mangoes, sugar and an assortment of spices is an effective remedy for heat exhaustion and heat stroke. It also quenches thirst and prevents the excessive loss of sodium chloride and iron during summer due to excessive sweating. This drink is mainly consumed in the Northern part of the India and is considered beneficial in the treatment of gastrointestinal disorders. So all those suffering from Delhi Belly, can drink it for the cure. This drink is also a good source of vitamin B1 and B2 and contains sufficient quantity of niacin, and since it is prepared from raw mangoes it is an excellent source of vitamin C also.

51. Shikanji (Indian Lemonade)

This is a type of traditional lemonade from North India. While the base ingredients include lemon or lime juice, ginger juice, ice and water, shikanji often contains other ingredients such as salt, saffron and cumin.

Chewing the mixture of areca nut and betel leaf is a tradition, custom or ritual which dates back thousands of years from India to the Pacific. It is the preparation of betel leaf combined with areca nut and/or cured tobacco. Paan is chewed and finally spat out or swallowed. Mainly acts as a mouth freshener after meals if taken without tobacco. Available throughout India.

So this was the extensive list of 52 best Indian food dishes to try that you can’t miss in India.


5. Unagi

Unagi is freshwater eel. It isn&rsquot to be confused with anago which is saltwater or conger eel.

To prepare unagi, the eel is cut open and its head and bones are removed. The meat is then skewered and broiled before being slowly grilled over charcoal while being basted with a kabayaki sauce (sweet soy sauce).

Grilled unagi is commonly served in sushi form, or over a bed of rice in a dish called unagi donburi or unadon for short.

One of the best unagi dishes you can try in Japan is hitsumabushi. It refers to a Nagoya specialty of grilled unagi over rice that&rsquos eaten in three stages.

Unagi is served in a bowl over rice with a side of yakumi (condiments) and dashi. The first stage involves eating the eel over rice as is.

After you&rsquove had a few bites, you then mix the yakumi into your bowl in the second stage. The type of yakumi varies between restaurants but they typically include ingredients like wasabi, pickled vegetables, nori, and green onion.

When you&rsquore down to your last few bites, you pour the dashi (sometimes tea) into your bowl and finish the rest. It&rsquos a fun way of eating unagi that isn&rsquot as common as unadon or unagi sushi.

No matter how it&rsquos served, unagi is one of my favorite Japanese foods. Smokey and savory-sweet with great texture, it&rsquos something you need to have when you visit Japan.


MORE: The Only Burger Grilling Guide You’ll Ever Need

"My husband and I have a whole rotation of dinner recipes that we cycle through on repeat, ranging from my mom’s passed-down instructions for homemade Italian meatballs to chicken tacos that are my spouse’s own creation.

But one dish we never, ever get sick of no matter how often we eat it is this roasted tomato soup with grilled cheese from Iowa Girl Eats—usually stuffed with avocado slices to make it extra filling and delicious. The soup itself is crazy easy to make, but I’ll simmer up a batch on Sundays to stockpile for the week, so it only takes minutes to reheat while we slap together the sandwich on the stovetop night of."

Cristina Velocci, Managing Editor

"I basically re-create a Blue Apron meal for spiced pork chops with a few modifications. To start, you'll need: two boneless, center-cut pork chops, two scallions, a Granny Smith apple, a couple of sweet potatoes, a lime, cilantro, and some Mexican spices, plus some greens to sauté on the side. Check out the full directions below—they look long and complex, but it's totally worth it."

Hilary George-Parkin, Fashion Editor

Boil a pot of water and preheat your oven to 425, then cut the peppers in half and remove the stem, ribs, and seeds—wash your hands a parcelle afterward, trust me on this—toss the peppers with olive oil, salt, and pepper, and place them cut sides down on a sheet pan. Roast them for 18 to 20 minutes, until they’re charred on the top and tender.

Right after you put them in, prep the scallion: leave the white bottoms whole and thinly slice the green tops. When the peppers have about 10 minutes left in the oven, add the white bottoms of the scallions, tossing them in olive oil and salt and pepper first.

Next, cut the sweet potato into medium-sized cubes and boil for about 14 to 16 minutes. When they seem soft enough to mash, drain the water and return the potatoes to the pot. Add butter—or milk! or coconut oil! up to you—and salt and pepper and mash away. I like to make extra and use throughout the next few lunches and dinners.

Next up: pork chops. If you haven’t cooked them before, don’t worry, they’re less intimidating than they seem. Pat them dry with paper towels, season them with salt, pepper, and Mexican spices— ideally chile powder, ground cumin, and ground coriander— and sauté them on medium-high for 2 to 4 minutes per side.

When the pork chops are done and resting on a plate somewhere warm, heat up two teaspoons of olive oil and a couple cloves of minced garlic and then add your greens to the pan—I slice a bunch of collard greens into strips and then add them a minute or so after the garlic.

Final step: the salsa. Your poblanos and scallions are no doubt all charred and delicious-looking by now, and hopefully cool enough to handle, so chop them up into smallish pieces. Then, core and small dice the apple, and chop up as much cilantro leaves as you’d like, using both the leaves and stems.

Put all of that in a bowl with the green tops of the scallions, add a tiny bit of olive oil and some salt and pepper, and you’re good to go. Now, you can plate the dish—add the pork chops, sweet potato, and greens, and spoon the salsa on top. Now, eat! (Or Instagram first—no judgment.)"

"This kimchi rice bowl recipe is so damn simple and delicious, and the best part about this dinner is that you can sub in whatever ingredients you like.

Start with k imchi, b rown rice, d ried seaweed nori, and a s oft-boiled egg optional add-ons include s almon, a vocado, and s autéed kale or spinach.

Make brown rice or grab a to-go side of rice from your local Chinese or Japanese restaurant—so cheap. If you feel like adding salmon or any other sautéed veggies, just fry them up in a pan with some oil—it doesn’t have to be fancy. I usually sprinkle sea salt and cracked pepper on top.

At the same time, get a soft-boiled egg going—once the water in a pot is full-on boiling, carefully drop in an egg and set the timer for exactly 6 minutes. When the timer is up, immediately transfer the egg into cold water and peel the shell.

Place a generous scoop of rice, a side of kimchi, green veggies and/or salmon and/or avocado into a bowl. Soft-boiled egg goes on top. Then, mix it all up and enjoy the rice bowl with dried seaweed!"

Jinnie Lee, Editorial Producer

"Useless fact about me that you probably don’t need to know: My nickname among my group of friends is Chicken, a name that started on a recent vacation where they collectively started noticing how excited I’d get over chicken dishes on menus—something most people do not do.

Naturally, Chicken cooks a lot of chicken—toujours organic, free-range, and hormone-free—and I’m partial to the absurdly easy tequila lime kabobs on weeknights from Gimme Some Oven.

It takes 20 minutes to cook and includes plenty of black pepper, cumin, lime, cilantro and legit tequila. I sometimes soak my chicken in buttermilk beforehand, which really tenderizes the meat and makes it crazy-juicy I’ve also been known to make these guys as appetizers when entertaining, or bring them to people’s houses for parties—always a hit."

Perrie Samotin, Editorial Director

“I’m a terrible cook. Actually, I can’t be too sure that I’m a terrible cook because I’ve barely even tried. It’s probably more accurate to say that I détester cooking, food preparation, and the inevitable cleanup after making a meal, so it’s rare you will find me in the kitchen.

Fortunately, my boyfriend does know his way around the kitchen—I’ve never even turned my oven on, true story—and enjoys making healthy meals for us both. On the odd occasion that I do help out with anything other than the dishes, we keep it really simple—a grilled white fish recipe like this halibut with tomato avocado salsa from Foodie Crush. I chop and dice, he does the rest."

Jasmine Garnsworthy, Editor

"I didn’t cook a damn thing up until six months ago, when I decided that if I wanted to get domesticated, a masterful understanding of the nuances of Seamless wasn’t going to cut it.

Because I do nothing halfway, I’ve since made everything from a whole-wheat pappardelle with oyster mushrooms and Taleggio to a massive banana cake with cream cheese frosting.

But I always fall back on chicken thighs, particularly the kind that can be prepared quickly and then left to do their thing in the oven while I … watch "Broad City"? Stare at the floor? Drink half a bottle of wine?

Doesn’t matter, because this incredibly good braised chicken dish from The New York Times, with its bright, lemony flavor that cuts right through the richness of the chicken skin—don’t even think about going skinless—and the saltiness of the olives, is impossible to fuck up."

Rachel Krause, Beauty Editor

"When I'm too tired or uninventive to try a new recipe, this healthy and satisfying spinach and tomato pasta is my go-to:

Boil half a box of spinach rotini pasta. While pasta is cooking, combine sliced chicken sausage, baby spinach, and cherry tomatoes in a saucepan with a couple tablespoons of olive oil. Begin to sauté on medium heat, keeping an eye on pasta. When pasta is al dente, remove from heat, drain, and set aside in a covered pot.

When the spinach in your saucepan is wilted and a few of the tomatoes have burst, remove from heat and toss with pasta. Top with a sprinkle of mozzarella cheese and serve hot."


Fruit and Nut Fudge--Low Carb and Gluten-Free

Blogger: Carolyn Ketchum from All Day I Dream About Food Carolyn Says: I love the idea of chocolate stuffed with nuts and dried fruits, and as long as you have my low carb sweetened condensed milk, some nuts and some of my sugar-free dried cranberries on hand, you can make this recipe in a matter of minutes. Recette: Fruit and Nut Fudge--Low Carb and Gluten-Free

Meet our Raisin Ambassadors. These ladies have been hard at work finding (and cooking) the best raisin recipes out there. From cookies to salads and biscuits, they have it all. These are our favorite recipes to curb our raisin cravings. Look through our list and choose yours.



Commentaires:

  1. Crosley

    Je vous conseille de regarder le site Web où il existe de nombreux articles à ce sujet.

  2. Sewall

    Je suis d'accord, c'est un excellent message.

  3. Barthram

    Tout ce qui a dit la vérité. Discutons de cette question.

  4. Kazralmaran

    Moscou ne s'est pas construite d'un coup.

  5. Pepperell

    Merveilleuse pensée utile



Écrire un message